Des idées

 
 

Cette page est plus spécialement réservée au relationnel où les visiteurs de notre site peuvent donner des idées sur la façon dont ils envisagent de faire connaître ce projet .

 
 

Récapitulatif des idées qui nous sont soumises

La présentation est faite groupée et par ordre de réception.

Cliquez sur le texte pour entrer dans la boite à idées.

 
  
 
1 /
 
 
2 /
Etablir une liste de soutien à ce projet et la publier sur votre site.  
 
3 /
Avant de voir ce projet aboutir, il serait judicieux de le populariser et d'informer le public de la création de ce musée en organisant ...  
 
4 /
 
       
       
 
 

Toute personne qui le souhaite peut nous faire part de ses idées. Cliquez sur : Mon texte

 
 
   

 

 

Idée -1-

Le courriel de notre visiteur indique que le contenu et les perspectives de ce projet sont intéressants pour l'avenir et la sauvegarde du patrimoine national de la chanson de notre Pays, mais il fait constater que la rubrique "des idées" reste vide de toute proposition.

Cette 1ère idée consiste principalement à populariser ce projet, à sensibiliser et faire participer le plus grand nombre de personnes. Pour donner de l'avenir au projet, il vise le soutien des représentants de divers secteurs (commerces et grandes surfaces en tous genres, radios, télévision, journaux, revues spécialisées, discothèques, cabarets..), lesquels utilisent, consomment et profitent de la chanson et de ses dérivés de diverses manières. Il prévoit aussi le lancement d'une grande campagne de sensibilisation auprès du public par l'intermédiaire de la presse, des discothèques, des radios, des télévisions....(voire une série télévisée avec un présentateur de renom ou un professionnel de la chanson pour présenter le patrimoine de la chanson ou encore un jeu télévisé pour attirer l'attention du public sur ce patrimoine et sur l'intérêt de l'implantation de ce musée de la chanson en France).

Il suggère ensuite de voir relayer cette campagne par les commerçants, les grandes surfaces et toutes les professions qui vendent ou utilisent la chanson comme ambiance, en proposant d'informer le public par voie d'affichage sur leur vitrine, dans les espaces de circulation, par le biais d'autocollants sur les produits mis en vente et reprenant les messages suivants : "Un musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers pour la France" ou "ce magasin soutient le projet de création d'un musée de la chanson en France", etc..... Reste à déterminer les supports et les slogans de cette campagne de sensibilisation.

La participation à cette campagne ainsi que le soutien à ce projet nécessitent des partenaires sérieux, compétents et actifs, qui conseilleront et favoriseront les relations. Il lui paraît que ces partenaires seront des soutiens précieux qui auront des intérêts dans la création de ce musée de la chanson, pour favoriser leur image, valoriser leur action de communication et agir auprés du public comme les défenseurs d'un patrimoine national de la chanson qui a bien besoin d'être défendu autrement que d'être dénaturé et exploité par des circuits commerciaux et mercantiles. Ils seront par ailleurs très utiles dans le cadre de recherches et de démarches .

Il souligne l'importance de solliciter la SACEM qui a tous les atouts pour faire connaître et avancer un tel projet et convaincre du bien fondé de celui-ci auprès de ses sociétaires, ses partenaires et ses nombreux clients, sans oublier d'informer et d'associer le BIEM, la SDRM, le SNEP, la SPEDIDAM, la SPPF, la SPRE.. et tous autres organismes et sociétés qui tirent profit de la chanson.

Nous espérons avoir bien résumé l'idée de cet inernaute qui nous assure consulter régulièrement notre site pour suivre son avancée, et qui sait, peut-être aura-t-il d'autres d'idées.

Pour ce qui concerne les contacts avec les organismes et les sociétés cités, nous avons prévu de le faire prochainement. Toutefois, nous devons profiter des mois qui viennent pour bien rôder notre site, régler les petits problèmes inhérents à un grand projet d'intérêt national, ne pas brûler les étapes nécessaires à la réussite de l'implantation de ce musée en France.

Nous rappelons à nos visiteurs qu'ils peuvent nous aider, prendre des initiatives, et que s'ils ont dans leurs relations des personnes susceptibles de faire avancer ce projet, il ne faut pas qu'ils hésitent à nous en faire part. Nous les en remercions par avance.

 

 
 

Idée -2-

Un passionné de la chanson des années 30 à 50 souhaite voir sur notre site la publication d'une liste de soutien de toutes les personnes (avec noms, prénoms, profession et responsabilité) qui soutiennent ce projet.

Nous avons commencé l'établissement d'une liste avec les personnes qui visitent notre site, nous laissent des messages, et qui souhaitent participer à la réussite de ce projet et voir l'aboutissement de la création de ce musée ; cette liste sera plubliée sur notre site le moment venu : la priorité actuellement n'est pas d'aligner des noms sur une page, ce qui aurait peu d'intérêt, ce qui compte c'est son contenu. En plus des professionels, des amateurs et des passionnés, cette liste doit comporter des noms de personnes connues, des responsables de secteurs associatifs, culturels, économiques ... et aussi des élus car pour faire aboutir ce projet national il doit être porté et soutenu par l'ensemble des forces vives de notre pays.

Nous demandons à nos visiteurs qui souhaitent figurer sur cette liste, de se faire connaître en nous précisant leur nom, profession ou qualité ; ils peuvent prendre des initiatives auprés de leur entourage et leurs relations pour les informer et les inviter à nous rejoindre.

 

 
 

Idée -3-

Cette 3ème idée appelle l'organisation en FRANCE, de conférences sur ce projet d'intérêt national et culturel, avec la participation d'auteurs, d'historiens, de professionnels de la chanson ... avec récitals en fin de conférences en présentant, par exemple, de jeunes talents de la région.

Cette idée mérite réflexion car elle demande beaucoup d'investissements physiques, de l'organisation, mais aussi des prises de contacts, plan de faisabilité avec les régions, les départements, les villes, ou organismes... qui pourraient être intéressées et qui accepteraient de nous accueillir.

 

 
 

Idée -4-

Cette idée se résume à faire avancer le projet en participant à des salons professionnels et d'évènements, tels que le MIDEM, le SIEL, le Salon de la Musique, ainsi que les divers festivals.

Nous sommes prêts à participer à ces différents événements si nous y sommes invités et selon nos disponibilités.

 

 
 

Toute personne qui le souhaite peut nous faire part de ses idées. Cliquez sur: Mon texte