Bienvenue sur notre site

Un Musée de la Chanson

son histoire, ses modes et ses métiers

pour la France

 

Nous rappelons aux personnes qui font le choix d'imprimer ce document, que celui-ci n'est pas définitif, qu'il s'agit d'un projet mis à la disposition de nos visiteurs pour leur permettre de le consulter, ensuite leur donner la possibilité de faire des propositions et des critiques afin d'améliorer son contenu pour une rédaction définitive.

 

A diffuser sans modération pour les personnes qui souhaitent que ce projet de Musée de la Chanson son histoire, ses modes et ses métiers aboutisse.

Ce site intéresse les professionnels, les amateurs, et les passionnés de la chanson; il est ouvert pour permettre de créer les conditions pour faire connaître notre projet au niveau national, d’informer nos visiteurs de son évolution, leur donner la possibilité d’intervenir dans son élaboration, prendre une part active dans la création et la vie de l’Association loi 1901 avec demande de reconnaissance d’utilité publique, pour finaliser ce projet d’intérêt national, et ensuite gérer, administrer, animer ce Musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers.  

Pour les personnes qui ne souhaitent pas prendre une part active à ce projet (manque de temps …) mais qui trouvent le projet intéressant et souhaitent qu’il aboutisse, nous leur demandons de nous soutenir et de nous aider, en le faisant connaître auprès de personnes de leur connaissance, lesquelles peuvent réellement nous aider ; nous leur proposons de revenir consulter notre site « les rubriques diverses » qui resteront le contact actif et permanent avec nos visiteurs pour les informer de nos démarches et de nos besoins.

 

"Projet pour la création en France

d'un grand

Musée de la Chanson

son histoire ses modes et ses métiers."

 

- Table des matières -

Préambule : « Faisons connaissance »

Etat actuel du patrimoine de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers en France

Historique et constat

Objectif de notre démarche

Les professionnels et nous, ensemble pour la réussite de ce projet

L'intérêt social, économique et culturel de ce projet

Conclusions

Le Club des Amis du Musée de la Chanson

 

Préambule : « Faisons connaissance »

Ce document dont vous allez prendre connaissance est un projet de Musée de la chanson, élaboré par des personnes qui sont intéressées et passionnées par la chanson, qui ont pris conscience que celle-ci dans son ensemble constitue avec son histoire, son évolution et l’apport de la technologie, un véritable patrimoine culturel qu’il serait dommage de laisser tomber dans l'oubli, d'où l' importance et l'urgence de le mettre en valeur pour les générations futures.

Ces personnes se sont réunies pour discuter de leur passion commune pour la chanson, ont fait un bilan de ce qui existe dans notre pays concernant ce sujet. Elles ont constaté que la chanson existe depuis des siècles, qu’elle a toujours fait partie de notre environnement, qu’il existe aujourd’hui beaucoup de moyens techniques de diffusion pour en écouter, mais qu’il n’y a pas de lieu qui expose et remémore son histoire, comme c’est le cas pour de nombreux autres sujets de Musée.

Nous avons beaucoup réfléchi sur le « comment exposer l’histoire de la chanson ? », et pour rendre ce lieu attractif et intéressant, nous avons eu l’idée d’y adjoindre ses modes et ses métiers. Le contenu de ce document est le résultat de réflexions autour d'un débat qui s’est engagé sur ce constat et sur les idées qui ont surgi, puis sur les solutions qu’il serait souhaitable de mettre en œuvre pour faire aboutir ce projet.

Dans ce document, il ne sera donc pas traité de l’aspect commercial qui est fait de la chanson, mais seulement de ses côtés historiques et culturels ; les points les plus importants à aborder sont : comment exposer son histoire, ses modes et ses métiers et comment organiser, gérer et animer ce musée.

Nous aborderons aussi les sujets très importants que sont l'aspect culturel, économique et social, l'intérêt de son implantation en terme de création d'emplois et la possibilité de créer une zone d'activités afin de valoriser une région, un département ou une ville qui en est dépourvue.

Les personnes qui ont collaboré, réfléchi et procédé à la rédaction de ce document n’ont pas la prétention d’avoir pensé à toutes les suggestions et questions qui ne manqueront pas de surgir lors de l’élaboration et de la mise au point final de ce projet. Elles sont conscientes qu’il leur faudra trouver des solutions et prendre des initiatives pour répondre à l’ensemble des difficultés inhérentes à l’importance de ce projet d’intérêt national.

Notre objectif est d’engager dès maintenant une réflexion minutieuse et approfondie sur la totalité du projet (Organisation, Financement, Emplois, Gestion, Animation, Collaborations, Implantation..) d’ouvrir un débat pour rassembler les suggestions et les idées de l’ensemble des personnes qui veulent s'investir, ainsi que celles que nous contactons, afin de les faire participer au débat pour nous permettre ensemble de faire évoluer ce projet et trouver des solutions en commun en vue de le mener à bien et dans de bonnes conditions.

Etat actuel du patrimoine de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers en France

En sillonnant la France, nous découvrons dans toutes les régions traversées, une multitude de Musées ayant pour thèmes : la sculpture, la peinture, les outils, l’automobile, la marine …, mais à notre connaissance, nous constatons avec regrets, qu’aucun ne concerne la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers. Nous le déplorons car nous pensons que la chanson dans son ensemble est à notre époque un moyen culturel comme les autres, ce d'autant qu'elle a son histoire, qu'elle a traversé et marqué les siècles, qu'il y a des artistes, des interprètes, des auteurs, des compositeurs... prestigieux dans chaque genre ; il y a aussi les différents métiers qui ont existé grâce à elle : la chanson mérite donc d'être considérée au même titre que les autres sujets de musées.

Pour toutes ces raisons, nous pensons qu'il est temps que soit créé en France, un grand Musée qui retracent et expose l'ensemble de l'histoire de la chanson et tous les sujets qui si rattachent pour rendre hommage à ces créateurs et à l'ensemble des personnes qui ont oeuvré dans divers domaines et fait évoluer les techniques.

Il existe en France énormément de matériels en tous genres, écrits, enregistrés, photographiés, filmés, du matériel d'écoute, d'enregistrement de différentes époques, etc... qui ont été amassés et entreposés dans des entrepôts, des réserves, par des établissement publics et privés, ou des personnes passionnées à titre personnel qui ont des collections diverses, qu'il serait judicieux d'exposer pour que le public puisse voir ce qui a existé.

Or, Il convient de noter qu’après avoir réalisé des recherches, analysé et dressé un état des lieux, il faut se rendre à l'évidence qu'il y a beaucoup de personnes qui s'intéressent à la chanson de différentes manières : pour s'en convaincre, il suffit de s'en rapporter aux sites internet, aux parutions de périodiques, aux livres et ouvrages divers consacrés à la chanson, prendre aussi en compte les organisations et associations qui ont pour objet une relation avec la chanson, les collectionneurs d'objets liés à la chanson et ses interprètes, les professionnels et les amateurs qui ont dans leur diversité comme passion, la chanson et tout ce qui s'y rattache, etc....

Nous pouvons affirmer, sans être excessif, et d'aprés le résultat de nos recherches, qu'une partie non négligeable de la population de notre pays est intéressée par une multitude de thèmes ayant pour base la chanson et ses métiers.

Nous pouvons aussi témoigner que l’histoire et le patrimoine de la chanson que nous possédons en France sont importants et intéressent beaucoup de gens sous diverses formes, qu’ils méritent d'être évalués dans son ensemble et en conséquence d’être exposés et mis en valeur. Or, actuellement, aucun endroit ne retrace son histoire dans son intégralité et ne fait référence aux modes et aux métiers qui y sont liés, pas plus qu'il existe une exposition de toutes ces richesses et savoirs faire.

C’est pour toutes ces raisons que nous envisageons de provoquer les conditions pour créer ce Musée, ayant pour thème la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers, d'unir le maximum de ces entités autour de ce projet ; il n'est pas dans nos intentions de prendre la place de quiconque, ce qui existe est louable et nécessaire, mais pas suffisant pour défendre ce patrimoine face à ce qui se passe actuellement avec les évolutions techniques : c'est pourquoi, il faut aller plus loin si nous voulons laisser des traces de ce qui c'est fait dans le domaine de la chanson, afin que les générations futures sachent ce qui a existé.

Cependant, ce projet ne peut être mené à bien qu’à la condition expresse de reposer sur des bases solides et clairement définies à l’avance. Aussi, pour les personnes intéressées par ce projet, qui souhaitent s’investir ou le soutenir, elles doivent savoir qu’il ne s’agit pas d’un projet gadget, mais d’un projet mûrement réfléchi et structuré, qui fera appel à des gens responsables, professionnels ou amateurs passionnés, qu'il s’appuiera sur un ensemble de collaborations avec diverses associations, organisations et organismes dépendant des secteurs publics ou privés : il nous paraît donc important que ce projet soit soutenu et rassemble de nombreux partenaires d’horizons différents.

Pour ce faire, nous envisageons et proposons de créer une association, et pour bien étayer ce projet d’intérêt national, de réunir le maximum de personnes d'horizons professionnels et de connaissances diverses en son sein, afin de refléchir et d'étudier toutes les possibilités et les moyens à rassembler pour que la mise en œuvre de ce projet se déroule dans les meilleures conditions ; Nous proposons de baptiser cette association « Association pour la Défense et la Valorisation du Patrimoine National de la Chanson - ADVPNC - » sous le couvert de la Loi 1901, avec demande de reconnaissance d’utilité publique, ceci afin que les personnes qui décident de s’investir ou de soutenir ce projet, puissent collaborer et débattre au sein de celle-ci, participer à l’élaboration définitive du projet, prendre part à la mise au point des statuts, donner leur point de vue sur les orientations, assumer des responsabilités dans les instances de l’Association, etc.... en toute connaissance de cause. Bref, cette association aura pour mission de gérer, administrer et animer ce musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers.

Historique et constat

Chacun de nous a dans sa tête et garde en mémoire des paroles de chansons ou des mélodies entendues à certaines périodes ou époques de sa vie : elles évoquent parfois des instants de joie, mais aussi d’importants moments de l'histoire de notre Pays.

Cependant, avec le temps, ces chansons qui font partie de notre mémoire collective, ne sont plus de mode et tombent dans l’oubli.

Auparavant, dans un temps pas si lointain, les seules mémoires que nous ayons gardées de ces chansons, c’est la transmission orale par les "anciens" et le support papier qui avec le temps s’est beaucoup détérioré.

Depuis les XIXe et XXe siècles, les choses ont changé grâce à l’évolution des techniques et à la création de nouveaux supports ; il nous reste toutefois des traces et encore des moyens techniques pour entendre ce qui s’est créé et diffusé.

Les chansons ne sont pas que des airs que l’on fredonne ou que l’on chante seul ou à plusieurs ; avec le temps et l’évolution des techniques, c’est devenu pour beaucoup de gens un moyen de gagner sa vie. Ces chansons, avant d’être connues du public, ont fait l’objet de création par des auteurs, des compositeurs, puis ont été orchestrées, arrangées, interprétées et mises au point par des professionnels de l’enregistrement, des techniciens qui ont tous unis leur savoir et leur passion pour les mettre au point avant de les faire connaître et de les diffuser auprès du public.

C’est dire que tout un ensemble de gens aux métiers divers ont travaillé pour faire évoluer les techniques que nous connaissons aujourd’hui.

Les paroles de chansons ont été associées à des rythmes qui sont devenus des modes ; très souvent, ces modes ont fait naître des styles vestimentaires, des coiffures et des maquillages....

Actuellement, l’évolution des techniques du son et des instruments permet de composer, d’interpréter, d’enregistrer, de réaliser un disque et de le distribuer sans avoir recours à plusieurs professionnels.

Aussi ces chansons composées de textes et de mélodies, qui ont parfois engendré des modes, des styles, des rythmes, doivent-elles disparaître de la mémoire collective ?

De plus, sera-t-on capable d’ici quelques décennies de se remémorer pour transmettre ce qui a existé et ce qui a constitué notre Histoire de la chanson : comment a-t-elle évolué ? les techniques et les méthodes qui ont été élaborées et employées pour la populariser, la mettre au point ? ... l’enregistrement et la diffusion pour favoriser une écoute plus agréable , ....

Objectif de notre démarche

Ce Musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers, en plus d’être un espace culturel et de loisirs, doit être un lieu attrayant, de façon à attirer de nombreux visiteurs, lesquels contribueront à financer le fonctionnement et la diversité de son animation. L'un de nos premiers objectifs : réfléchir et étudier avec les personnes qui seront partie prenante à la réussite de ce projet, des moyens de son autofinancement (billetterie, produits dérivés, restauration, rafraîchissement, location d'espaces, etc.....)

Cependant, après mûre réflexion, ce Musée ne doit pas être un endroit où l’on vient simplement écouter ses chansons préférées, ce qui n’aurait aucun intérêt pour le public, les radios et les télévisions y pourvoyant largement.

L’idée est donc de créer un lieu qui puisse accueillir et attirer le public passionné par la chanson et tout ce qui s’y rattache (son histoire, ses mods, les techniques du son, de l’enregistrement, de la reproduction sonore, etc...), sans se substituer aux radios et aux télévisions qui offrent aux gens, la possibilité d'entendre au quotidien des chansons.

L’originalité de ce Musée, est de mettre la chanson ancienne et moderne en exposition afin de la rendre palpable, aussi bien matériellement, visuellement, que sonore, en donnant au public l’envie de découvrir, de savoir ce qu’il y a derrière la voix, l’orchestration, ce qui se passe de l’autre côté du rideau, pour qu’il se rendre compte qu’une chanson ce n’est pas que cela, qu’avant d’être connue du public, il s’est déroulé plusieurs phases qui ont fait appel à un certain nombre de personnes aux métiers différents.

Le public qui viendra visiter ce Musée ne sera pas là uniquement pour regarder des objets ou des mannequins habillés et maquillés, mais aussi pour écouter, découvrir et s’imprégner des sons qu’il n’a pas connus, qu'il n'a plus l’habitude d’entendre, et prendra donc part aux animations. Les visiteurs découvriront les évolutions de l’enregistrement, de l’écoute, les différents supports audiovisuels, leur fabrication, etc... ainsi que les modes vestimentaires qu'ont engendré certains rythmes....

Nous créerons un espace spécifique bibliothèque et audio visuel pour les personnes intéressées (professionnels, étudiants, chercheurs, passionnés et curieux) qui souhaitent connaître ou approfondir leurs connaissances sur un point précis de l’histoire de la chanson ou de ses techniques ; ils pourront écouter, consulter, apprendre les dates de création, de parution, d’enregistrement, les auteurs, les interprètes… et découvrir également au moyen de documentations sur divers supports et moyens audio visuel, l’évolution des matériels et des techniques utilisées à l’époque concernée, se rendre compte du contexte historique et des incidences sur le public.

C'est pour ces raisons que nous envisageons des relations et des collaborations avec le maximum de personnes dans divers secteurs lesquelles joindront leurs connaissances et leur expérience pour la réussite de ce projet.

Ce Musée de la chanson, son histoire, ses modes, et ses métiers doit aussi devenir un lieu privilégié de rencontres organisées entre professionnels et amateurs de divers horizons pour échanger leurs connaissances et leurs points de vue sur tous les sujets qui sont la raison d’être de ce Musée.

Nous avons l’intention de créer les conditions et d’avoir des relations privilégiées avec les responsables et les représentants de l’enseignement scolaire et associatif pour mettre au point des visites guidées et commentées du Musée (plus spécialement destinées aux enfants et aux adolescents, aux personnes agées, ainsi qu'aux handicapés).

Bien entendu, les visiteurs auront la possibilité d’écouter des chansons ou encore de réaliser des recherches sur un auteur, un compositeur, etc... cela dans un même endroit.

Ce Musée aura vocation à évoluer avec les années. Dans l'avenir, pourquoi ne pas envisager une extention sur les différents folklores français, en collaboration avec les régions.

Avec la diffusion de notre projet sur internet, nous souhaitons créer les conditions pour que ce musée voit le jour en France, d'unir tout ce que notre pays dispose dans le domaine du patrimoine de la chanson, d'unir également les institutionnels et tous les professionnels concernés (publics et privés) et ensemble réfléchir et oeuvrer à la réussite de ce projet, qui en plus d'être un lieu culturel et animé, aura pour mission : la défense et la valorisation du patrimoine de la chanson, permettre la création d'une zone d'activités importante autour de son implantation, avec à la clef, une multitude de création d'emplois dans divers secteurs ; si nous ne réussissons pas à sensibiliser sur les interêts de voir implanter un tel musée, ce sera difficile de voir sa réalisation.

Les professionnels et nous, ensemble pour la réussite de ce projet

Nous souhaitons que ce projet de Musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers ait un bel avenir et devienne une réalité pour la France, qu'il ne soit pas seulement un joli projet dans un beau dossier avec une belle chemise qui finissent dans un tiroir ou au pire à la poubelle, ce qui anéantirait totalement le travail déjà accompli.

Aussi, pour que ce ne soit pas le cas, nous demandons à nos visiteurs de bien lire ce projet et de réfléchir pour savoir quel pourrait être leur soutien pour voir la réalisation de ce projet, utile pour notre pays, pour son intérêt culturel, économique, social, sans oublier les créations d'emplois qu'il ne manquera pas de générer autour de son implantation, laissant ainsi un patrimoine viable aux générations futures.

Nous nous sommes déjà beaucoup investis dans différents domaines pour que ce projet vous soit aujourd'hui proposé sur Internet ; tel qu'il est dévoilé et proposé à la discussion, il permet de prendre conscience de l'objectif que nous nous sommes fixés, ce qu'il reste à faire pour l'atteindre et les obstacles à franchir.

Nous sommes convaincus que sa réussite dépend avant tout et en premier lieu, de la volonté des professionnels de la chanson, tous métiers confondus, ainsi que de leurs représentants dans leur diversité (SACEM, ADAMI, BIEM, etc..) qui doivent être avec d'autres, tels les représentants des sociétés commerciales dont l'activité est liée en partie au secteur culturel, le domaine de la chanson en particulier, sans oublier les médias (écrits, parlés, télés) qui ensemble seront dans leur domaine respectif et selon leur possibilité, d'un soutien et d'un apport important pour diffuser l'information vers le public, le sensibiliser pour ainsi agir ensemble pour la réussite de ce projet d'intérêt national de défense et de valorisation d'une partie du patrimoine culturel de la France qu'est la chanson.

Actuellement, notre objectif est de réunir le maximum de personnes responsables de différents secteurs pour soutenir ce projet, d'intérêt culturel, économique et social, (voir Page suivante), qui auront envie de nous aider et sur lesquelles nous pourrons nous appuyer pour faire aboutir ce projet.

Leur engagement nous sera d'un soutien primordial car nous envisageons, avec les personnes déjà prêtes à nous aider, des interventions à tous les niveaux de l'Etat, des régions et des départements, pour trouver l'endroit où sera implanté ce Musée. Ensuite nous constituerons ensemble un dossier pour obtenir avec les représentants de l'Etat un partenariat, comme nous en donne la possibilité l'ordonnance du 17 juin 2004.

Nous comptons donc sur votre soutien ainsi que sur votre présence à nos côtés, pour que ce Musée voit le jour.

L'intérêt social, économique et culturel de ce projet

Ce projet de Musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers est ambitieux et les sujets abordés sont vastes et nombreux, intéressants et passionnants, c’est pourquoi sa mise en œuvre puis son aboutissement doivent permettre de donner à notre pays un emplacement unique en France où les professionnels, les passionnés, ainsi que les touristes et curieux qui s’intéressent à la chanson, auront un endroit où ils pourront découvrir, étudier, comprendre, entendre, se promener dans un lieu consacré exclusivement au patrimoine national de la chanson.

La mise sur pied, son installation, le fonctionnement et l’animation de ce Musée va permettre la création de nombreux emplois dans des professions aussi diverses que l’accueil, la sécurité, l’animation, la restauration de matériels, la décoration, le son, l’électricité, la documentation, l’informatique, la climatisation, administratifs, etc... sans omettre de considérer les emplois extérieurs générés par son implantation.

En effet, l’atout est important et appréciable : l’implantation de ce Musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers, en raison de son installation, de son fonctionnement, de ses salles à visiter, de ses animations, de ses récitals, de ses expositions événementielles, etc...., va engendrer, en plus des perspectives d’emplois, l’évolution d’un secteur économique important et dynamique (hôtels, restaurants, commerces divers, etc....). Bref, cet espace culturel et de loisirs deviendra incontournable avec une fréquentation renouvelée en permanence par des personnes qui viendront visiter ou assister à un récital, voire assister à une exposition événementielle ou tout simplement participer à une animation : c'est dire que ce sera par ailleurs une clientèle potentielle pour d’autres activités commerciales.

La région, le département ou la ville qui accueillera ce Musée aura le privilège de détenir un centre d’activité original en France et deviendra un centre d’intérêt pour la défense et la valorisation du patrimoine national de la chanson, avec une évolution et une perspective d’avenir indéniable. 

Abordons maintenant la création d'emplois salariés pour faire fonctionner ce Musée

Organigramme du Musée de la Chanson, son histoire, ses modes et ses métiers

Ce Musée sera administré, géré et animé par une Association Loi 1901, avec demande de reconnaissance d’utilité publique.

Les instances de l’Association décideront de l’organisation définitive et des emplois salariés à créer.

 

Assemblée générale des adhérents

L'Assemblée Générale des adhérents est composée de personnes adhérentes à l'association et à jour de leur cotisation ; elles débattent, votent les statuts et les décisions nécessaires au bon fonctionnement de l'association et du musée ; elles élisent leurs représentants au Conseil d'Administration.

 

Conseil d’Administration

Le Conseil d'Administration est composé de personnes élues par l'Assemblée Générale des adhérents, au sein de celui-ci sont présents les représentants des institutionnels (Ministères, Préfets, Mairies,....) ensemble, ils participent au bon fonctionnement de l'association et du musée.

 

 
Président et Bureau de l’Association
 

Le Président et les représentants du bureau de l'association sont élus par et parmi les membres du Conseil d'Administration ; ils ont à charge de mettre en oeuvre les décisions prises lors de l'assemblée, d'administrer, gérer et animer l'association et le musée.

 

Direction du Musée

La Direction du musée est composée de personnes salariées, recherchées et choisies par le Président et les membres du Bureau de l'association et sont ensuite présentées et acceptées par le Conseil d'Administration.

Service du personnel

Gestion des personnels

Accueil et Sécurité

Collecte et actualisation des données informatiques.

Contact avec les personnes publiques et privées pour recherches et acquisitions de matériels à exposer .

Salles d’écoute.

Archives, Documentation.

Recherches informatisées.

Site Internet et Multimédia .

Recherche sur l’histoire politique et sociale de la France, les modes et les métiers.

Service comptabilité / gestion

Traitement et salaires des personnels

Billetterie, dons, acquisitions etc....

Bilan annuel général

Budget frais généraux

Budget entretien technique exploitation maintenance

Budget fournitures diverses

Budget acquisitions de matériels et de documentations.

Budget entretien des locaux.

Budget expositions et animations.

Budget relations publiques, communications et publicité.

Gestion des espaces de vente.

Service maintenance et entretien

Locaux et matériels

informatique, électricité, climatisation etc....

Entretien et restauration du matériel acquis et exposé.

Réalisation de décors et de présentations des salles

Entretien des locaux

Mise en place des salles polyvalentes, expositions événementielles, scènes

Espace / Ecoute à la demande

Service fonctionnement

Secteur expositions permanentes.

Conception et animation d’expositions itinérantes.

Animation sectorielle et évènementielle.

Magasin de ventes, disques, livres, photos, vidéos …

Vente de produits dérivés.

Espace détente et rencontre – bar.

Service relation, communication et publicité.

Relation et communication avec les institutionnels, les représentants des Ministères, des entreprises, des secteurs publics et privés, l’enseignement, les universités, les secteurs socio-éducatifs, le public et les personnes privées,

Communication et publicité avec l’extérieur et les médias.

Conception et réalisation de produits dérivés

Conclusions

La création de ce musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers, à nous passionnés ou professionnels, nous est venue d’une réflexion : « depuis la nuit des temps, l’être humain s’est exprimé avec des gestes et a émis des sons ; avec l’évolution,  il a créé le langage et s’est mis à fredonner, puis s'est mis à inventer des instruments de musique pour s’accompagner ...» La chanson était née. Ensuite, elle n’a fait qu’évoluer et est devenue un bien de consommation pratiquement indispensable à l’être humain ; celui-ci chante maintenant ses joies, ses peines etc... tout est prétexte à la chanson. Nous avons donc pensé qu’il serait intéressant de créer un lieu qui permettrait à nous et aux générations futures de voir et connaître les évolutions de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers.

Dans cet exposé, nous avons voulu émettre des idées et développer ce qui pourrait être un musée de la chanson : en effet, exposer la chanson dans un musée en montrant des partitions, en faisant écouter des chansons, en contemplant quelques expositions de photos, cela nous paraît nettement insuffisant pour faire l’objet d’un Musée et intéresser le public, d'où l’idée d’adjoindre à la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers afin de le rendre plus attractif, mais également animé, instructif et intéressant pour attirer le maximum de personnes.

Après lecture et étude du contenu de ce document, d’autres questions ne manqueront pas de se poser aux lecteurs, lesquels prendront conscience du vide laissé sur ce patrimoine culturel, et apporteront probablement d'autres idées pour compléter ce projet.

Nous souhaitons que chaque lecteur analyse la situation et convienne comme nous que ce patrimoine national mérite d’être mieux connu et mis en valeur. Il est évident, compte tenu de l’avancée ultra rapide des techniques nouvelles, que si nous ne prévoyons pas dès maintenant de créer un musée pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine, nous aurons des difficultés à réunir le matériel nécessaire pour mettre en œuvre ce projet.

Ce document ne fait qu’exposer les bases et l’intérêt d’un tel musée : il n’est pas dans notre intention d’avoir la prétention de tout développer dans ces quelques pages, bien au contraire, ce document constitue un support de réflexions et de travail afin de donner une ébauche de ce qui est souhaitable de prévoir et de mettre en œuvre pour réaliser ce projet.

Ce document donne aussi des idées sur ce que nous souhaitons mettre sur pied, mais encore sur la façon dont nous percevons l’organisation, l’animation, etc.... Il doit servir également à sensibiliser et convaincre, permettre de réunir le maximum de gens qui mettront en commun leurs connaissances, leurs idées, leurs passions et qui prendront des responsabilités au sein de l’association pour mener à bien nos objectifs. Ce document est la base d’une discussion qui doit s’engager avec les personnes intéressées par ce projet.

Nous souhaitons, dans la mesure du possible, que chaque lecteur apporte son aide, pose les questions qui lui paraissent importantes, donne des idées, aide à faire évoluer et connaître notre projet auprès de personnes de sa connaissance qui seraient prêtes à nous aider. Il est décisif que chaque personne sensibilisée par ce projet, prenne des initiatives et fasse l’écho de nos intentions pour faire connaître notre projet.

Nous espérons que ce projet de Musée de la chanson, son histoire ses modes et ses métiers aura retenu toute votre attention et nous espérons que cette lecture vous fera compter parmi les membres de l’association ; à défaut, votre soutien est toujours bienvenu : sachez que chacun d'entre vous a la possibilité de participer à sa convenance à ce projet, selon son emploi du temps, sa disponibilité, l’important pour nous est de voir aboutir ce projet.

Avec le ferme espoir que ce document ne vous a pas laissé indifférent. Ensemble engageons-nous à la création de cette association qui contribura à faire avancer et aboutir ce projet de Musée de la chanson, son histoire ses modes et ses métiers.

Le Club des Amis du Musée de la Chanson

Pour aider et mener à bien ce projet d'intérêt national de défense du patrimoine de la chanson, nous créons pour les personnes qui manquent de temps pour se consacrer à la vie de l'association, mais qui souhaitent soutenir et voir aboutir ce projet, un "Club des Amis du Musée de la Chanson" qui accueille en son sein des personnalités connues du public, des professionnels de la chanson, des personnes occupant des postes de responsabilités dans divers secteurs d'activités (publics ou privés), dans notre pays, des passionnés qui auront à coeur de nous aider. Nous souhaitons que nos amis du musée de la chanson, malgré leur indisponibilité, soient pleinement associés à notre projet .

Il est évident que si ce projet n'obtient pas le soutient et la participation d'une partie de la profession et de ses représentants, ainsi que des responsables de divers secteurs, il ne pourra pas aboutir.

Les personnes présentes au sein de ce Club des Amis du Musée de la Chanson auront à coeur de parrainer ce projet pour sa réussite.

Notre projet repose sur des bases solides et réglementaires, conformes aux lois en vigeur. Nous voulons que notre projet soit clair, visible et compréhensible par toutes les personnes qui nous soutiennent, pour tenir nos engagements et donner gage de notre sincérité ; toutes nos démarches et initiatives seront débattues si nécessaire et votées par les instances de l'association. Pour la clarté des débats et la confiance que nous confèreront les personnalités qui nous apporteront leur soutient, nous leur proposons que soient nommées des personnes de leur choix qui pourront assister aux assemblées, ainsi qu'au Conseil d'Administration, pour ensuite informer les membres du Club des Amis du Musée.

Nous sommes conscients que les personnes qui nous feront l'honneur d'accepter de participer à notre Club des Amis du Musée de la Chanson souhaitent des garanties, ce que nous trouvons tout à fait normal et nécessaire.

De notre côté, nous nous engagerons à les informer de nos démarches,à leur demander l'autorisation d'utiliser leur nom et profession dans le strict respect de l'accord que nous aurons conclu, respectant par ailleurs les clauses particulières de chacun.

Les personnes qui nous feront l'honneur de parrainer notre projet nous encourageront dans notre démarche et ce sera pour nous une preuve que ce projet est digne d'intérêt. Nous les en remercions par avance et nous nous efforcerons d'être digne de leur confiance, souhaitant comme eux, la réussite de ce projet.

 

- Table des matières -

- En savoir plus sur ce Musée -

Le but de ce Musée

Que pourra-t-on découvrir et faire dans ce Musée ?

Comment est prévue l’organisation de ce Musée

Comment sont envisagés le parcours et les expositions

Où sera implanté ce Musée et dans quels locaux ?

 

Le but de ce Musée ?

Il est évident que le Public, dans sa grande majorité, ne connaît de la chanson qu’une approche se réduisant à l’écoute maisne donne pas une idée sur la façon dont elle a été conçue, ni de sa mise au point avant d’être diffusée et connue du public.

Le public ignore bien souvent l’ensemble des gens de métiers différents qui contribuent à la naissance d’une chanson : de sa création à l’enregistrement et à sa diffusion.

Le but de ce Musée est donc de faire connaître au Public tout ce qui a trait à la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers, et de faire voir tous les aspects de sa conception, afin de laisser aux générations futures un lieu pour découvrir ce qui a existé dans ce domaine.

C’est aussi pour permettre aux personnes intéressées, d’avoir la possibilité de réaliser des recherches sur tout ce qui concerne les thèmes de ce Musée : écoute d’enregistrements de chansons oubliées ou récentes, redécouvrir des modes qui ont marqué les époques et découvrir aussi les matériels et les techniques utilisées.

Réaliser des expositions spéciales ayant pour but de commémorer ou faire découvrir un interprète ou un compositeur, un style de chansons ou faire revivre une mode…

Organiser des représentations à thèmes.

Ce Musée sera administré, géré et animé par les membres d’une association Loi 1901 qui sera créée spécialement avec demande d’utilité publique.

Que pourra-t-on découvrir et faire dans ce Musée ?

Ce Musée n’aura d’intérêt que dans la diversité et l’attrait de la présentation de ses expositions, des thèmes qui y seront développés, du matériel exposé, de son animation mais aussi du confort de diffusion sonore. Les responsables de l’association auront donc pour tâche de prendre en compte tous ces aspects pour faire vivre ce Musée et le rendre agréable à visiter, donner l'envie aux visiteurs d'y revenir et aussi veiller à son autofinancement.

Ce Musée mettra donc en valeur le Patrimoine National de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers

Les possibilités d’organisation et de présentation sont diverses et variées : le but est qu’il doit être attrayant et animé pour que le public ait envie de le découvrir, de s’y intéresser et d’y revenir.

L’exemple présenté ci-dessous n’est qu’une base de travail et de réflexions de ce que nous souhaitons faire découvrir :

La chanson dans sa diversité ; les modes musicales avec présentation des interprètes les plus représentatifs de l’époque concernée ; faire entendre des chansons, présenter les pas de danse qui leur sont accolés, les modes et les rythmes qui ont été à l’origine et qui ont fait naître de nouvelles façons de s’habiller, de nouveaux styles de coiffure et de maquillage : à cet effet, nous reconstituerons et présenterons des scènes avec des mannequins en situation, dans l’environnement sonore et matériel correspondant à l’époque.

    1 /  Les matériels d’enregistrement et d’écoute sonore et leur évolution

    2 /  Les matériels de diffusion et de promotion auprès du public (radio, juke-box, scopitone, etc....)

    3 /  Les différents supports d’enregistrement et d’écoute, fils, cylindres, disques en cire ou vinyle, bande magnétique, etc.. avec           un aperçu de leur fabrication

    4 /  Les enregistrements et leur évolution

    5 /  Les instruments de musique et leur évolution, les partitions

    6 /  Souvenirs ayant appartenu à des personnalités célèbres de la chanson (costumes, perruques,....)

    7 /  Constitution d’un fichier rassemblant l’ensemble des créations avec informations se rapportant à leurs auteurs, leurs                     compositeurs, les interprètes, les orchestres …

    8 /  Un lieu réservé aux visiteurs pour l’écoute de chansons.

    9 /  Un lieu de projection où les visiteurs pourront découvrir des films dans lesquels la chanson est à l’honneur

  10 /  Une bibliothèque-médiathèque.

  11 /  Organisation de rencontres à thèmes, de rétrospectives ou d'hommages

  12 /  Organisation d’expositions spéciales concernant, un interprète, un compositeur ou encore un style de chanson.

  13 /  Expositions itinérantes.

  14 /  Un site internet sera créé pour informer de l'actualité des animations et inviter le public à se rendre au Musée

  15 /  Location d'espace aux entreprises ou aux personnes privées qui souhaiteraient organiser des réunions dans le cadre et                l'ambiance du musée.

Ce descriptif n’est ni exhaustif, ni figé, les représentants de l’association devront en décider.

Comment est prévue l’organisation de ce Musée  ?

L'organisation et le fonctionnement de ce Musée seront débattus, décidés puis votés par les représentants de l'association ; son fonctionnement permanent sera assuré et confié à des personnes professionnelles salariées ; les responsables seront recherchés et recrutés par le Président et les membres du bureau de l'association qui ensuite les présenteront au Conseil d'Administration qui entérinera leur embauche.

Vu l'importance du projet, et du patrimoine qu'il faut faire découvrir, le nombre d'emplois nécessaire fera l'objet d'une étude particulière après avoir consulté des spécialistes de la muséologie et de l'histoire de la chanson ; il sera procédé de même afin de connaître et déterminer avec précision, l'intérêt, l'étendue et les animations que nous proposerons aux visiteurs du Musée.

Rappelons le : ce Musée exposera et fera découvrir tout ce qui concerne la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers.

Nous pensons, par logique et pour la compréhension et l’attrait du public, que nous aurons intérêt à réaliser une présentation chronologique, organisée par secteurs où chacun de ceux-ci correspondra à une période pré-définie, plus ou moins longue suivant l’importance du sujet traité et de l’évolution des modes et de la technique durant les années concernées.

Les responsables du bureau de l’association avec d’autres personnes intéressées étudieront et définiront ensemble les périodes qui devront faire l’objet d’expositions : une liste sera élaborée avec un exposé historique sur l’environnement économique et social, les chansons créées, leur style, les auteurs, les interprètes tout en faisant référence aux modes et aux moyens techniques utilisés pour chaque période. Ensuite, cette liste sera soumise au Conseil d’Administration qui en débattra, apportera des modifications si nécessaire et la votera.

Après constitution des secteurs, les personnes désignées pour s’en occuper auront «carte blanche» pour élaborer un projet qui prenne en compte la période pré-définie. Ces personnes devront réaliser les recherches sur l’ensemble de ce qu’elles souhaitent exposer et auront en charge la conception d’un plan d’organisation et d’exposition.

Les représentants d’un secteur, auront la possibilité de se faire aider par d’autres personnes. Dans un premier temps, il leur sera demandé de présenter un exposé écrit de leurs suggestions qu'ils porteront ensuite à la connaissance du Président et des membres du Bureau. Après examen, les membres du Conseil d’Administration en débattront puis voteront les éléments de son contenu, son intérêt et sa  faisabilité.

Comme vous l'avez compris, ce musée n’a pas pour vocation d’être composé de salles d’expositions figées ; la chanson étant quelque chose de vivant, les responsables des secteurs auront donc en charge d’animer afin de faire vivre le lieu en prenant également en compte les critiques et les suggestions des visiteurs, ce qui maintiendra une évolution constante de ce Musée.

Pour rendre encore plus vivant ce Musée, il convient qu'existe entre les adhérents de l’association et le public, un centre d’intérêt et de convivialité qui favorise les rencontres et les discussions ; nous proposons donc qu’un espace soit créé pour accueillir les expositions événementielles, les conférences, ou recevoir toutes autres manifestations exceptionnelles.

Nous proposons aussi que soient organisées des expositions ou des représentations à durée déterminée, évoquant plus particulièrement, un auteur, un compositeur, commémorant un chanteur ou permettant de remémorer un style de chanson ou faire revivre une mode. Nous envisageons la réalisation d'expositions itinérantes que nous proposerons aux régions, aux départements ou aux villes.

Ces différents événements pourront être proposés par les responsables de secteurs ou par les représentants de l’association.

Les représentants d'un secteur, pourront s'ils le désirent se faire aider par d'autres personnes. Dans un premier temps, ils leur sera demandé d'élaborer un exposé écrit de leurs suggestions, ensuite ils les porteront à la connaissance du Président et aux membres du Bureau, qui après examen les proposeront au conseil d'Administration afin d'en débattre et voter sur le contenu, son intérêt et sa  faisabilité.

Le Bureau et le Conseil d’Administration auront pour mission de veiller à la cohésion de l’ensemble du projet et définir les taches de chacun.

Comment sont envisagés le parcours et l’exposition ?

Le parcours et l’exposition envisagés décrits ci-dessous ne peuvent être actuellement qu’une base de travail et d’indications qui feront l’objet d’une étude approfondie, concrétisée par les représentants de l’association en collaboration avec d’autres personnes professionnelles ou passionnées, afin de faire des choix définitifs et obtenir une cohésion de l’ensemble du projet.

Exemples :

a)     Le parcours peut commencer par un historique de ce qui existait avant la Révolution Industrielle, les ménestrels, les chanteurs de rue, la façon dont étaient popularisées les chansons, les instruments de musique et les moyens techniques utilisés.

b)     Dans chaque salle sera présentée une époque avec en préambule un résumé historique, économique et social pour sensibiliser et recréer l’atmosphère, afin de montrer aux visiteurs l’environnement dans lequel la population vivait. L’ambiance sonore sera recrée par la diffusion de styles de chansons composées et chantées à l’époque. On découvrira les interprètes les plus importants, le public aura un aperçu des rythmes, des modes, par la mise en scène et l’exposition de mannequins habillés, coiffés, maquillés selon l'époque.

c)     La visite sera complétée par des documents sur support papier, voire des reportages d’actualités filmés ou sonores.

d)     Chaque époque fera l’objet d’une salle où les visiteurs découvriront le matériel et les techniques utilisés concernant l’enregistrement, l’écoute, la diffusion, les supports, etc...

e)     La reconstitution à l’échelle réduite, de scènes de spectacles ou de studios d’enregistrement.

Où sera implanté ce Musée et dans quels locaux ?

Actuellement, aucun lieu, ni bâtiment n’est envisagé pour implanter ce Musée de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers. Il paraît cependant évident que l’implantation géographique des lieux, son environnement et ses commodités d’accès sont importants, car ils dépendent directement de la réussite du projet.

Les personnes intéressées par ce projet souhaiteront le voir aboutir pour de multiples raisons :

-   projet innovant

-   volonté de maintenir une partie du patrimoine national qui est actuellement délaissé

-   possibilités de créer un centre d'activités autour de ce musée avec une perspective de création d'emplois dans de multiples professions

-   relancer l'économie dans une région, un département ou une ville déshéritée.

Nous entrevoyons plusieurs autres possibilités, mais actuellement aucune ne sauraient être choisies sans engager un grand débat sur le fond de ce projet d’intérêt national, qui, nous sommes conscients, ne pourra aboutir qu'avec la mobilisation de personnes qui ont, dans notre Pays, le pouvoir de décision. C'est dire que la réussite de ce projet est conditionnée à utiliser toutes les compétences et les énergies pour le mener à bien.

 

- Table des matières -

- En savoir plus sur l'Association -

Pourquoi la création d’une association Loi 1901 avec demande de reconnaissance d’utilité publique ?

Création d’une Association et son objet

Comment est prévue la création de l’Association

Comment est envisagée l’organisation de l’Association

Quelles sont les collaborations envisagées afin de permettre à l’association d’atteindre ses objectifs ?

Pourquoi la création d'une association Loi 1901 avec demande de reconnaissance d’utilité publique ?

Vu l’ambition et l’importance de ce projet : la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers constituent un intérêt culturel évident qu'il convient de défendre et de valoriser pour protéger ce patrimoine national.

C'est pourquoi, pour de multiples raisons, il est important de prévoir la création d’une association Loi 1901 avec demande d’utilité publique ; cette demande est indispensable ; elle est par ailleurs la meilleure solution pour réunir et débattre avec l'ensemble des personnes qui aideront et soutiendront ce projet et dans l'avenir puvoir organiser, gérer et animer ce Musée, et de facto entrer en relations privilégiées avec les institutionnels, les organismes publics ou privés, ainsi qu’avec des organisations et associations, qui pourront, sous diverses formes, nous apporter leur aide et participer en prenant leur place dans les instances de l’Association.

Nous souhaitons que cette association soit efficace et qu’elle ait des adhérents dans toutes les régions, afin d'impulser ce projet en le faisant connaître à travers la France, à tous les niveaux ; Dès la mise en état définitive de ses statuts, nos objectifs, nos intentions, devront être connus et nos contacts devront s'accroitre pour mener à bien ce projet ; en effet, plus tard, il faudra envisager la création d’antennes de cette Association dans chaque région ou département pour augmenter son influence et son implantation.

Faut-il encore envisager des relations pour entraîner la participation d’autres Associations et Organisations, ainsi que celle des organismes, entreprises Publiques et Privées : l’objectif étant d’associer et de faire adhérer le maximum de gens, trouver des personnes responsables qui veulent s’investir, afin d’utiliser toutes les connaissances et les compétences, ensemble parfaire le document et trouver les moyens de financement nécessaires à la réussite de ce projet d’intérêt national.

Création d’une Association et son objet :

La constitution d’une Association Loi 1901, que nous proposons de dénommer « Association pour la défense et la valorisation du patrimoine national de la chanson » avec reconnaissance d’utilité publique, sera la base fondamentale de ce projet ; elle aura pour objet : la défense et la valorisation du patrimoine national de la chanson ; elle permettra de réunir des personnes qui mettront en commun, de façon durable, leurs connaissances et leurs efforts pour mener à bien la création, la gestion et l’animation d’un Musée ayant pour thème la chanson, son histoire, de ses origines à 1980, ses modes et ses métiers.

Ces statuts seront prévus pour envisager une reconnaissance d’utilité publique.

Ce Musée aura vocation à évoluer avec les années. Dans l'avenir, pourquoi ne pas envisager une extention sur les différents folklores français en collaboration avec les régions.

Projet ambitieux ?

Oui, mais dont la mise sur pied est réalisable à condition que les gens concernés, les décideurs, les professionnels et les passionnés, veuillent s’investir pour le faire aboutir.

Ce document est un résumé des explications sur divers sujets inhérents à la création et à l’organisation de ce Musée, mais n’a pas pour prétention de tout expliquer de ce vaste projet qui évoluera avec le temps et la participation des personnes présentes dans les diverses instances de l’Association.

La présentation de ce projet a pour objectif de sensibiliser et de démontrer l’intérêt de la création de ce Musée et de faire percevoir que nous possédons en France un héritage inexploité de l’histoire de la chanson, de ses modes et de ses métiers.

La réussite de ce projet dépend de la mise en place et de la bonne organisation de cette Association. En effet, les responsables de l’Association se doivent d’impulser, d’orienter, définir et réunir un ensemble de personnes concernées ou passionnées, d’horizons professionnels multiples, et qui auront la volonté d’unir leurs connaissances et leurs efforts pour faire aboutir ce projet.

L’objectif primordial de l’Association est de mettre en place une organisation solide et responsable dont la détermination est de mettre en valeur par l'intermédiaire de ce Musée, le patrimoine national de la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers.

Comment est prévue la création de l’Association ?

La mise au point et l’édition de ce document résultent d’un constat : "’il n’existe pas en France, de Musée qui relate et expose l’histoire de la chanson, ses modes et ses métiers", ce qui est dommageable pour la sauvegarde d’une partie de notre patrimoine culturel national. La chanson, comme d’autres domaines, a une histoire, des artistes, des auteurs, des compositeurs, des interprètes, sans omettre l’ensemble des personnes qui ont fait évoluer les techniques.

Il nous parait donc souhaitable de réunir des personnes de bonne volonté afin de faire le maximum pour créer ce Musée.

Ce document est donc le résultat d’un travail de réflexion et d’études : il est le premier acte qui doit servir à la création de l’association, pour sensibiliser les personnes concernées (professionnels ou passionnés) pour unir leurs efforts et participer à cette Association.

Il nous semble que toute personne qui jugera ce projet intéressant et digne d’intérêt, aura à cœur sa réussite, et participera selon ses possibilités et son emploi du temps, à l’association, ou aura une démarche qui permettra de trouver de nouveaux contacts en faisant connaître notre projet. Il est évident que cette Association ne peut exister que si elle rallie en son sein de nombreuses personnes avec des connaissances et des compétences variées.

Les personnes désireuses de s’investir et participer à l’Association auront pour tâche :

dans un premier temps -

-   Réunions préparatoires pour définir les objectifs et mettre sur pied la création de l’Association, puis :

-   Convoquer une première réunion afin de mettre au point les premiers objectifs

-   Décider du lieu, la date et heure de la première Assemblée Générale

-   Définir l’ordre du jour et les sujets à aborder

-   Etablir les statuts provisoires en s’appuyant sur les statuts élaborés par le Conseil d’Etat pour ensuite déposer  une demande d’utilité publique ; les Statuts seront débattus devant l’assemblée

-   Prévoir les envois pour les convocations, avec inscription des candidatures au Conseil d’Administration, et projet des statuts

-   Nommer un Président de séance et des assesseurs provisoires ….

-   Première assemblée durant laquelle les adhérents de l’association débattront de l’ensemble du projet et des principaux objectifs. Ils peaufineront la mise au point des statuts et éliront les membres du Conseil d’Administration

-   Convoquer un Conseil d’Administration pour élire les membres du bureau (ce qui peut être fait le même jour que l’Assemblée Générale )

-   Trouver un nom définitif à l’Association et définir ses objectifs

-   Finir de mettre au point les statuts définitifs

-   Dépôt des statuts en Préfecture

-   Réalisation du document présentant l’Association, ses objectifs et ses membres responsables, afin que celui-ci nous serve aux prises de contact avec les Institutionnels, les entreprises publiques ou privées, les organismes et associations, ainsi qu’avec les personnes intéressées.

dans un deuxième temps -

-   Elaborer un règlement intérieur

-   Mettre au point un plan de faisabilité

-   Dépôt d’une demande de reconnaissance d’Utilité Publique

-   Rechercher des moyens de financement

-   Etablir des contacts auprès d’associations et organisations, ainsi qu'auprès d’organismes publics ou privés et entreprises, y compris auprès de particuliers, pour les solliciter et les convaincre, et trouver des responsables pour prendre part selon leur possibilité à notre à projet

-   Ensuite gérer, administrer et animer.

Comment est envisagée l’organisation de l’Association ?

L’Association sera constituée sous le régime de la Loi 1901, ses statuts s'appuieront sur les statuts élaborés par le Conseil d’Etat ; dés sa création, nous procéderons à une demande de reconnaissance d’Utilité Publique afin de lui ouvrir des possibilités qu’elle ne pourra pas obtenir sans cette formalité (notre but est de mettre tout en œuvre pour faire aboutir ce projet). Un Conseil d’Administration composé de 24 membres (maximum) sera élu par l’Assemblé Générale et les Membres de droit.

Les responsables du Bureau seront élus parmi les membres du Conseil d’Administration qui sera composé de :

-        Un Président

-        Un vice-président

-        Un Trésorier

-        Un Trésorier-Adjoint

-        Un Secrétaire

-        Un Secrétaire-Adjoint

-        La présence des Membres de Droit

Les représentants du Bureau et du Conseil d’Administration élaboreront les Statuts et le Règlement Intérieur de l’Association, lesquel seront ensuite proposés, débattus et approuvés par les membres adhérents de l’Association lors de L’Assemblé Générale.

Quelles sont les collaborations envisagées afin de permettre à l’Association d’atteindre ses objectifs ?

Pour permettre la réussite de ce projet d’intérêt national, il nous paraît essentiel qu’au sein de cette Association soit réunie un maximum de personnes dès sa création ; il est intéressant et primordial d’envisager l’ouverture vers des collaborations extérieures afin de faire connaître notre projet, réfléchir ainsi et travailler avec un ensemble d’Associations, d'Organisations, d'Organismes Publics et Privés, qui souhaiteront le faire aboutir avec nous.

Au sein de cette Association, nous accueillerons leurs représentants qui s’intéressent à la chanson, son histoire, ses modes et ses métiers ; quant à celles qui désirent collaborer à ce projet dans leur spécialité, nous souhaitons les associer également afin d'engager des relations avec de nombreuses Associations et Organisations aux sujets les plus divers.

(Les statuts de l'association prévoient de leur donner toute leur place)

Premier exemple :

Ce Musée sera constitué de salles d’expositions dans lesquelles nous voulons faire revivre des périodes de la chanson, avec ses ambiances sonores, une présentation avec mise en scène réalisée à l’aide de mannequins en situation, habillés, maquillés et coiffés à la mode de l’époque, pour donner plus de vie à la mise en scène ; à l’occasion, nous pourrions inviter des personnes à venir faire des démonstrations de danse.

Cette partie du projet peut intéresser plusieurs associations qui ont pour spécialités : la coiffure, le maquillage, la couture, la danse, ... Si ces associations veulent nous rejoindre pour apporter leurs compétences, nous promulguer leurs conseils et s’investir dans la recherche historique et collaborer à la réalisation de ces expositions et à leur animation, c'est avec  plaisir que nous les accueillerons.

Deuxième exemple :

Nous voulons aussi agrémenter nos salles d’expositions, de documents photographiques : Pourquoi ne pas envisager la participation d’Agences Photos ?

Il ressort à l’évidence, vu ces deux exemples, que cette Association aura tout intérêt à regrouper des personnes de tous horizons, professionnels ou amateurs.

Ce sera aux représentants de l’association d’étudier le bien fondé de leur participation et de créer les conditions qui permettront de favoriser ces collaborations.

Nous envisageons de prendre contact, dans le but de collaborations avec des responsables d’organisations professionnelles concernées par ce projet, d’établir des relations avec les intéressés pour qu’ils s’investissent dans l’Association, afin de nous aider et de nous conseiller, dans leur domaine respectif, pour faire aboutir ce projet.

Il faut aussi songer que cette Association ne pourra voir ce projet d’intérêt national mené à bien, qu’avec le soutien et le concours d’organismes publics : nous envisageons donc l’ouverture de cette Association, à la participation de personnes publiques ou de leurs représentants, à tous les niveaux décisionnels (local, départemental, régional et de l’Etat). De là dépend la réussite de sa création, voire son organisation et son fonctionnement. Ces personnes pourront être présentes dans les assemblées, être élues au Conseil d’Administration, voire au Bureau, sous certaines conditions que les responsables de l’Association auront à définir… Néanmoins, cette participation ne doit pas altérer le caractère privé et autonome de l’Association.

Vu l’ampleur de ce projet : les moyens financiers importants nécessaires et le caractère d’intérêt national, il faudra procéder à l’ouverture d’un dossier en vue d’obtenir une reconnaissance d’Utilité Publique suite à la constitution de cette Association.

Ce projet étant ambitieux, les responsables de l’Association devront étudier, rechercher et débattre des moyens de financements et décider par ailleurs de faire appel au mécénat d’entreprises, tout en restant scrupuleusement respectueux des statuts et des lois en vigueur.

 

- FIN -

 

Nous souhaitons que notre projet ait retenu votre attention et vous compter prochainement parmi nous pour ensemble le faire aboutir afin que la France possède dans l'avenir un grand Musée de la chanson pour les générations futures.

Vous pouvez si vous le souhaitez prendre connaissance et imprimer les propositions de statuts en débat actuellement de l'association ADVPNC.

"Association pour la défense et de Valorisation du Patrimoine National de la Chanson"

 

Vous aimez la chanson,

vous vous intéressez à tous les sujets qui la concernent,

alors nous vous proposons de prendre

connaissance de notre appel national :

 

Appel de soutien

à la création et à l'implantation en France d'un grand

Musée de la Chanson,

son histoire, ses modes et ses métiers.

Nous professionnels, amateurs ou passionnés, que la chanson, dans toute sa diversité, intéresse, sommes au regret de constater qu'aucun lieu en France n'est réservé pour exposer et voir notre patrimoine national de la chanson.

Or, la chanson prise dans son ensemble, telles :

1°) Son histoire, laquelle peut d'ailleurs remonter jusqu'à l'origine de l'homme. Prenons comme référence, la chanson de Roland (chanson de gestes - An 1098) prémices de l'histoire de la chanson qui va ensuite de pair et se fond depuis des siècles avec celle de notre Pays, qui est jalonnée de faits et d'événements historiques plus ou moins importants, lesquels ont traversé les siècles et sont maintenant gravés dans la mémoire collective, grâce à des récits et des textes de chanson qui ont été transcrits et perpétués jusqu'à nos jours, ceux-ci nous permettent aujourd'hui de reconstituer l'histoire de la chanson dans ses contextes historiques, sociaux et politiques.

Toute l'histoire de la chanson fait, sans conteste possible, partie intégrante du patrimoine de notre Pays : nous ne ferons pas ici la liste de tout ce qui existe : sculptures, tableaux, archives diverses et variées qui font référence à la chanson, ni aux nombreux ouvrages qui sont consacrés à la chanson sous toutes ses formes.

2°) Ses auteurs, compositeurs, interprètes, dans toutes leurs diversités, des plus humbles aux plus prestigieux, selon leurs talents, leurs connaissances et leurs moyens, ont tous apporté quelque chose à la chanson ; pour preuves : des chansons de différents thèmes paraissant anodines, désuètes, sans intérêt à une époque, ont pourtant pu traverser des décennies, voire des siècles, sans grand succès, puis un jour ont connu un succès populaire sans précédent, sans en connaître les raisons.

C'est dire que tous ces gens ont participé et contribué, chacun dans leur domaine respectif, à donner de l'intérêt au patrimoine de la chanson.

3°) Ses modes : depuis le 19ème siècle, avec l'avènement de l'ère industrielle, la chanson a connu une telle évolution dans le contenu des textes, dans l'accompagnement, dans l'interprétation et dans les rythmes qu'il serait donc dommage de ne pas la "restituer" car autour de la chanson sont nés des modes vestimentaires, des styles de coiffures, de maquillages, d'autres manières de vivre.... les périodes traversées ont fait éclore une multitude de modes permettant aux individus de se constituer ou de s'identifier à un groupe afin de se retrouver dans chacune de ses modes. Le contenu de ces sujets est très important pour sensibiliser et faire revivre les périodes traversées par la chanson.

4°) Ses métiers : en un peu plus d'un siècle, la chanson a connu un essor considérable grâce aux nouvelles techniques qui se renouvellent et se perfectionnent sans cesse (moyens d'écoute, d'enregistrement, de diffusion...), ce qui a engendré une multitude de métiers à différents niveaux de compétence et de talent. Ces professionnels ont, grâce à leurs connaissances fait évoluer la chanson pour lui donner la place importante qu'on lui connaît aujourd'hui.

Il serait dommage de ne pas conserver les traces de ces évolutions techniques et de ces professions.

La chanson doit être considérée comme un moyen culturel comme les autres ; des gens critiques considèrent la chanson comme un art mineur et populaire, sans grand intérêt culturel et artistique : ils ironisent en disant "pousser la chansonnette" ou encore emploie le terme "rengaine", comme si la chanson était uniquement cantonnée dans un domaine unique sans style ; sans vouloir opposer ceux qui ne voient la culture que dans la peinture, la sculpture, les livres, la musique classique et les objets d'art, pour nous, tous les sujets quel que soit leur importance et leur origine, comportent un intérêt culturel plus ou moins conséquent ; ceci précisé, notre point de vue est différent : mis à part l'aspect commercial de la chanson, nous considérons que dans son évolution, sa diversité et ses composantes, ainsi que ses ramifications à travers les siècles, ses créations et ses interprétations, font de la chanson une réalité historique, artistique et culturelle indéniables.

C'est pour toutes les raisons et intérêts précités que nous invitons tous les professionnels, amateurs et passionnés qui aiment la chanson dans toute sa diversité, qui souhaitent défendre et valoriser le patrimoine national de la chanson, de nous rejoindre et de participer à l'élaboration définitive de ce projet pour ensuite créer les conditions afin que soit implanté en France un grand Musée de la Chanson, exposant son histoire, ses modes et ses métiers, ainsi faire découvrir et voir au public et aux générations futures ce qui a existé dans ce domaine.

 

Ensemble pour la création et l'implantation d'un grand

Musée de la Chanson, son histoire, ses modes et ses métiers en France.

 

Important

 

Vous inscrire pour soutenir et être informé sur ce projet de Musée de la Chanson.

Nous informons l'ensemble des personnes qui serait intéressé par ce projet, et qui souhaite le voir aboutir, que nous leur proposons après avoir lu l'Appel en haut de la page, de remplir le formulaire ci-dessous dans le seul but de les tenir informer ; prochainement, nous envisageons de publier une liste de soutiens relative à l'implantation de ce Musée de la Chanson : cette liste ne comportera que les noms, prénoms et profession tandis que le reste des informations resteront confidentielles.

 

Ensemble pour la création et l'implantation d'un grand

Musée de la Chanson, son histoire, ses modes et ses métiers en France.

 

A diffuser sans modération pour les personnes qui souhaitent que ce projet de Musée de la Chanson son histoire, ses modes et ses métiers aboutisse.

 

Nous rappelons aux personnes qui font le choix d'imprimer ce document, que celui-ci n'est pas définitif, qu'il s'agit d'un projet mis à la disposition de nos visiteurs pour leur permettre de le consulter, ensuite leur donner la possibilité de faire des propositions et des critiques afin d'améliorer son contenu pour une rédaction définitive.

 

 

Nous tenons à remercier l'ensemble des personnes qui nous ont permis par leur aide et leurs conseils techniques de créer ce site.

 

Page précédente